Le petit dinosaure XI - L'invasion des minisaurus

Petit-Pied, le dinosaure - L'invasion des Petinosaures

Quelques informations

Ce onzième volet, intitulé L'invasion des Petinosaures au Québec et L'invasion des minisaurus en France, sort simultanément en VHS et DVD respectivement le 11 janvier 2005 et le 18 octobre 2005, en version française uniquement dans les deux cas.

Résumé

Tous les habitants de la Grande Vallée se préparent à déguster l'arbre d'étoiles en fleurs qui ne fleurit que très rarement. Petit Pied, Cera, Becky et Petrie rêvent de goûter ces fleurs au parfum enivrant mais ils doivent attendre le jour de la dégustation. Petit Pied décide, malgré sa petite taille, de s'aventurer seul près de l'arbre ; mais, n'arrivant à avaler cette fleur, il tombe dans l'arbre faisant s'envoler toutes les étoiles en fleurs. Préférant cacher la vérité à tous les autres dinosaures, Petit Pied et ses amis partent à la recherche de prétendus voleurs d'étoiles en fleurs...

Analyse de l'oeuvre

(Dans l'épisode précédent... et maintenant la suite) Je crois que Petit-Pied vient de m'avoir à l'usure parce que, pour la seconde fois depuis un moment, je trouve que L'invasion des minisaurus n'est pas trop mauvais à regarder. Ouille ! Aïe ! Stop... arrêtez de me jeter des tomates pourries !! Si, si, je vous assure, ce onzième long métrage se laisse regarder. Car, pour une fois, l'ensemble du long métrage est plutôt cohérent dans son contenu, son scénario n'est pas totalement stupide et, surtout, les micro-dinosaures volent carrément la vedette à Petit-Pied. Je crois bien que c'est ça qui change tout, Saint-Petit-Pied vient de se prendre un gros coup de pied dans le postérieur, le chassant de son indéboulonnable piédestal ! Ah, qu'est ce que ça fait du bien quand même.

L'histoire de L'invasion des minisaurus commence par un petit mensonge. Un petit mensonge qui deviendra grand au point que Petit-Pied ira jusqu'à reporter sa faute sur de parfaits, et tous petits, inconnus (Soit dit en passant, sur la pertinence historique de ces micro-dinosaures, il faudra cependant éviter de se poser la question). La culpabilité allant grandissant, Petit-Pied va tout mettre en oeuvre pour cacher l'existence de ces dinosaures qui grouillaient sous la Grande Vallée depuis, visiblement, de nombreuses années. Bien évidemment, n'étant pas très doué dans la discrétion, ses camarades vont découvrir le pot au rose assez rapidement, tout comme l'entièreté des résidents de la Grande Vallée. Il faudra alors l'intervention de deux Dents-Tranchantes pour que la solidarité s'organise et que tout soit pardonné.

Il ne se passe donc pas grand chose dans L'invasion des minisaurus. Cependant, le long métrage se laisse quand même voir, simplement parce qu'il offre quelques petits moments amusants à destination des plus jeunes. La mission discrète de Petit-Pied retiendra forcément leur attention, ils se prêteront même à l'exercice en lui disant d'être plus discret ou de faire attention. Bref, Universal vient d'inventer le premier épisode interactif de la saga ! Pour un adulte, c'est juste amusant pendant une demi-seconde. Parce que le scénario, bien qu'enfantin, offre une double lecture, sans doute involontaire, quelque peu douteuse. Car le récit se résume plus ou moins à une question de taille : Petit-Pied aimerait bien avoir une plus grande... taille, mais heureusement, il découvre que certains en ont une... plus petite que lui. Forcément si lui ça le rassure sur... sa physionomie en pleine croissance, les parents qui regardent le long métrage probablement un peu moins. Tout ceci me rappelle d'ailleurs l'affaire, franchement louffoque, de la pauvre petite Darby qui voulait tant une queue comme Tigrou. Cela avait aussi fait beaucoup jaser en ce temps là !

C'est d'ailleurs sans doute là l'un des deux problèmes de L'invasion des minisaurus qui est à ce jour l'unique film de la saga qui a énervé certaines associations parentales américaines, pourtant jusqu'ici profondément attachées à cette collection vidéo. L'autre soucis rencontré par le film, on le doit au duo Michele Brourman et Amanda McBroom. Si leur précédente tentative était plutôt potable, il faut reconnaître que les quatre nouveaux morceaux qu'elles proposent sont, à l'image du long métrage, lourd d'un profond et accidentel double sens. Entre des bébettes qui grouillent (pour la version française) qu'il faut joyeusement massacrer et une chanson dont la substance dit sans détour que "un papa, ça craint à mort", forcément, il y a de quoi rendre furibondes les associations américaines un peu trop puritaines. Paradoxalement, ces chansons sont entrainantes, plutôt bien chantées et offrent des refrains faciles à retenir pour les plus jeunes. Tous les ingrédients sont donc réunis pour prendre la tête aux parents, à l'image d'un célèbre "Libérée, délivrée", qu'ils risquent d'entendre de la bouche de leur enfant à en devenir dingue. Vous voilà prévenus.

La construction et la narration de L'invasion des minisaurus reste dans l'ensemble globalement bonne. Cette fois, les scénaristes ne se prennent pas la tête à écrire une histoire incohérente et absurde. Ils se contentent de faire au plus simple. Du coup, pour une fois, ça fonctionne plutôt bien. Même la jalousie de Céra pour la nouvelle conquête de son père sonne plutôt juste, ce qui est inhabituel dans la saga. L'invasion des minisaurus ne se hisse bien entendu pas à la hauteur du mythique premier film, mais il se rapproche du même niveau que celui proposé par le cinquième. Cela reste donc, avant toute chose, une aventure somme toute simplement sympathique. A suivre...

5 mai 2017 par Olikos

Voxographie sélective

Doublage français d'origine (2005)

Petit-Pied : Stéphanie Lafforgue 1

Céra : Kelly Marot 1

Pétrie : Roger Carel 1 (Dialogues)

Pétrie : Patrice Schreider 1 (Chant)

Becky : Caroline Combes 1

Grand-père de Petit-Pied : Pierre Baton 1 (Dialogues)

Grand-père de Petit-Pied : Daniel Beretta 1 (Chant)

Topsy : Jacques Frantz 1 (Dialogues)

Topsy : Daniel Beretta 1 (Chant)

Tina : Frédérique Tirmont 2 (Dialogues)

Tina : Claude Lombard 1 (Chant)

Mini-Lui : Patricia Legrand 2

Big-Papa : Pascal Renwick 2

Narrateur : Jacques Frantz 2

Minisaurus et dinosaures secondaires : Evelyne Grandjean1 , Rio Tugdual1 , Marie-Charlotte Leclaire1 , Catherine Nouchi1 , Barbara Beretta1 , Caroline Combes1