Les aventures de Tigrou / Le film de Tigrou : Quelques informations

Le film de Tigrou sort en salle le 11 février 2000 au Québec, il bénéficie de comédiens québécois. En France, le film est dans un premier temps annoncé sous le titre de Les aventures de Tigrou... et de son ami Winnie l'ourson (avec quelquefois une variante "meilleur ami"), avant de s'arrêter définivement sur le titre plus direct Les aventures de Tigrou pour sa sortie en salle le 18 octobre 2000.

Résumé


UN EXTRAIT À DÉCOUVRIR SUR

Tigrou est en pleine dépression. Aucun de ses amis n'a le temps de jouer et bondir avec lui. Maître Hibou lui conseille de partir à la recherche de sa famille, il pourra ainsi s'amuser avec eux. Il part donc à leur recherche. Mais il revient désespéré. Petit Gourou va tout tenter pour venir en aide à Tigrou, mais cela va se retourner contre eux et Tigrou va quitter la forêt des rêves bleus.

Analyse de l'oeuvre 5
6 5

Quand Walt Disney obtient les droits de 23 histoires mettant en scène un ourson en peluche et écrites par Alan Alexander Milne au tout début des années 1960, il est sans doute à ce moment là loin d'imaginer que Winnie l'ourson allait devenir la franchise la plus importante de leur catalogue auprès des bambins et de leurs parents. A tel point d'ailleurs qu'aujourd'hui le Winnie l'ourson version Disney a pratiquement totalement éclipsé les oeuvres originelles de Alan Alexander Milne. Pourtant, après d'innombrables produits dérivés et plusieurs séries télévisées, jamais Winnie l'ourson n'a réellement eu droit à un véritable long métrage au cinéma. Sa carrière débute en effet tout doucement via quatre moyens métrages présentés en avant programme : Winnie l'ourson et l'arbre à miel en 1966 ; Winnie l'ourson dans le vent en 1968 ; Winnie l'ourson et le tigre fou en 1974 ; et enfin Sacrée journée pour Bourriquet en 1983. Entre temps, la compagnie Disney regroupe finalement les trois premiers moyens métrages en un long métrage qui n'en est finalement pas un, en désaccord avec le choix initial de Walt Disney décédé entre temps, Les aventures de Winnie l'ourson, en 1977. Les années passant, hormis plusieurs compilations, Winnie l'ourson n'obtient sa toute première longue aventure qu'en 1997 dans Winnie l'ourson 2 - Le grand voyage. Mais il s'agit alors d'une exclusivité vidéo qui, au delà de la sympathie autour des personnages, n'a finalement rien d'une aventure cinématographique. Tout change finalement en 2000 !

Les aventures de Tigrou peut raisonnablement être considéré comme la première et meilleure véritable aventure des personnages proposée au cinéma par DisneyToon Studios (sous cette bannière tout du moins). Ironiquement, c'est le très bondissant Tigrou qui en est la vedette principale, au détriment du charmant, quoi que très benet, Winnie. Au delà de la qualité graphique très largement inférieure au standard offert par les films des Walt Disney Animations Studios, Les aventures de Tigrou s'accompagne d'une très bonne direction artistique, un excellent scénario plein de rebondissement et une bande originale somme toute très agréable pour le genre. Contrairement aux autres oeuvres de DisneyToon Studios, Les aventures de Tigrou se révèle un peu plus mature que les autres aventures de Winnie et sa bande. Dans la majorité des adaptations animées par Disney, tous les personnages ont toujours été le reflet des différentes facettes de la personnalité de Jean-Christophe (Le gourmand Winnie, le peureux Porcinet, le nerveux Tigrou, l'intelligent Hibou, l'enfant Gourou, le mélancolique Bourriquet, l'entêté Coco Lapin, etc.). Toutes leurs aventures découlaient donc logiquement des appréhensions de Jean-Christophe pour le monde qui l'entoure, comme de devoir affronter l'école loin de ses amis les peluches dans Les aventures de Winnie l'ourson en 1977. Pour Les aventures de Tigrou, c'est tout le contraire. Chacun des héros du film a cette fois sa propre autonomie, ils vivent leurs propres vies. Plus étonnant encore, le bondissant Tigrou se met en tête de se trouver une grande famille de tigres qui l'acceptent pour ce qu'il est. Jean-Christophe devient inévitablement un personnage très secondaire dans cette intrigue où il est naturellement absent, sauf à la toute fin.

Pour parvenir à offrir un grand film d'aventure, DisneyToon Studios fait certaines concessions par rapport au reste de la franchise. Évincer Winnie, au profit de Tigrou, est déjà un pari tout à fait risqué même si le personnage a depuis longtemps gagné la sympathie du public. L'ensemble du scénario tourne intégralement autour de lui, ce qui nécessite beaucoup d'aménagements dans l'intrigue et l'apparition des personnages. Coco Lapin notamment est celui qui apparaît le moins dans le film. Mais, pour contrebalancer, chacune de ses apparitions sont judicieusement placées aux meilleurs moments du récit. Il tente systématiquement de résonner ses amis, s'opposant continuellement à la quête futile de trouver d'autres tigres jusqu'à, bien sûr, finalement rejoindre la cause à la toute fin. A la place, c'est Petit-Gourou qui prend ici une ampleur inédite pour Les aventures de Tigrou. Il offre un excellent contrepoint à Tigrou. Tandis que celui-ci se cherche une famille, parce qu'il se sent rejeté, Petit-Gourou sent qu'il est en train de perdre son ami Tigrou et qu'à son tour, il est rejeté par lui. La relation fraternelle qui s'installe progressivement entre Petit-Gourou et Tigrou dans ce film est sans nul doute la plus touchante de toute la franchise, alors que DisneyToon Studios nous a rarement habitué à une écriture d'une telle qualité jusqu'alors.

Les aventures de Tigrou ayant été proposé au cinéma, les moyens alloués au long métrage par Disney sont revus à la hausse, cela se voit réellement à l'écran. Sans jamais réussir à égaler l'époque du papier et de la gouache - comment le pourrait-il ? - le long métrage se place vraiment au dessus de tout ce que la franchise avait pu proposer à la télévision mais également dans Winnie l'ourson 2 - Le grand voyage. L'esthétique faussement crayonnée, et semblant échappée d'un livre de conte, est vraiment des plus agréables. D'autant que Les aventures de Tigrou multiplie les environnements, qui plus est pour la toute première fois en format panoramique. Le long métrage nous fait d'ailleurs traverser deux saisons, l'automne et l'hiver, avec toutes les modifications visuelles que cela implique (forêt chaleureuse, venteuse, puis enneigée). Le long métrage s'offre même une séquence fortement ésotérique, sans doute placée là en hommage à la délirante scène des éfélants et des nouifs présente dans Les aventures de Winnie l'ourson. Une interprétation qui fait d'ailleurs sens quand on sait que les frères Sherman se cachent derrière les chansons du film !

Robert B. Sherman et Richard M. Sherman ont longtemps collaboré en exclusivité pour les bandes originales de nombreux films Disney, jusqu'à la disparition de Walt et leur ultime travail en duo pour L'apprentie sorcière en 1971 où chacun a alors vaqué à ses propres occupations. Pour le retour en salle de la bande à Winnie, DisneyToon Studios a finalement décidé de rappeler le duo qui a, fort chaleureusement, accepté ce baroud d'honneur qui constitue ainsi leur ultime collaboration pour un film d'animation Disney, près de 30 ans après y avoir longtemps contribué. Les frères Sherman vont réussir le tour de force de ramener les sonorités originelles propres à Winnie l'ourson tout en les combinant à des sonorités plus contemporaines. Par exemple, la première partie de la chanson de Tigrou autour de son arbre généalogique propose des paroles inédites sur exactement la même mélodie que la gymnastique de Winnie en 1977 ! Les frères Sherman proposent par ailleurs plusieurs chansons qui restent gravées en mémoire, "Comment être un titre ?" par exemple, et nous flanquent aussi dans la tête un tout nouveau mot qui n'a pas le moindre sens, mais furieusement rythmé, comme dans Mary Poppins ! Pour le reste, la plupart des mélodies entendues sont très agréables, malgré la mélancolie qui règne une partie du récit, le tout brillamment retranscrit par de nombreux instruments à cordes.

Avec les années, Les aventures de Tigrou se maintient toujours comme un film de très bonne facture et une belle surprise offerte par DisneyToon Studios. Le seul reproche proviendra de la version française qui opère quelques changements assez malheureux. Roger Crouzet a le déshonneur de succéder à Roger Carel sur Porcinet (le comédien assurait Winnie, Coco Lapin et Porcinet auparavant) sans parvenir à retrouver l'étincelle du porcelet, ce que Hervey Rey parviendra à surmonter dans les films ultérieurs. Plus gênant, Jean-Claude Donda reprend à partir de ce long métrage la partie chantée de Winnie, dénaturant complètement le personnage. Un fait à l'époque anodin qui, pourtant, annonçait le pire à venir, puisque Jean-Claude Donda finira peu à peu par reprendre l'intégralité du personnage, jusqu'au point culminant de 2011 où il a réussit l'impossible tour de force de rendre Winnie l'ourson totalement antipathique. Heureusement, sa contribution étant ici très minime, le film garde encore un certain charme à tous les niveaux, malgré ces quelques changements de voix. Quand bien même, Les aventures de Tigrou reste une valeur sûre, à découvrir durant la période de Noël, chaudement blotti près de la cheminée !

Social eXpérience

Récentes parutions

Consulter la fiche

DVD Simple - 03 octobre 2012

Consulter la fiche

Editon Spéciale - 21 août 2012

Consulter la fiche

Edition Super Bondissante Blu-Ray + DVD - 21 août 2012

17 décembre 2017 par Olikos

Voxographie sélective

Doublage québécois d'origine (2000)

Tigrou : Daniel Picard  1

Winnie l'ourson : Pierre Lacasse  1

Petit Gourou : Dominique Ducharme  1

Porcinet : Daniel Lesourd  1

Coco Lapin : François Sasseville  1

Bourriquet : Serge Turgeon  1 (Dialogues)

Bourriquet : Vincent Potel  1 (Chant)

Maître Hibou : Jacques Lavallée  1

Maman Gourou : Madeleine Arsenault  1 (Dialogues)

Maman Gourou : Geneviève Maufette  1 (Chant)

Jean-Christophe : Xavier Morin-Lefort  1

Narrateur : Vincent Davy  1

Choristes : Linda Mailho 1 , Joël Legendre 1 , Catherine Léveillé 1 , Jean-Guy Chapados 1 , Pierre Bédard  1

Doublage français d'origine (2000)

Tigrou : Patrick Préjean  2

Winnie l'ourson : Roger Carel  2 (Dialogues)

Winnie l'ourson : Jean-Claude Donda  2 (Chant)

Coco Lapin : Roger Carel  2

Narrateur : François Berland  2

Porcinet : Roger Crouzet  2

Bourriquet : Henry Djanik  2 (Dialogues)

Bourriquet : Wahid Lamamra  2 (Chant)

Maître Hibou : Bernard Alane  2

Maman Gourou : Claude Chantal  2 (Dialogues)

Maman Gourou : Dominique Poulain  2 (Chant)

Petit Gourou : Camille Donda  2

Jean-Christophe : Paul Nivet  2

Sources : 1 doublage.qc.ca , 2 Carton DVD