Disney Princesse, les histoires merveilleuses - Vis tes rêves

Disney Princess, Contes enchantés - Saisissez vos rêves

Quelques informations

Disney Princesse, les histoires merveilleuses - Vis tes rêves est le premier, et unique, volume de ce qui devait être une toute nouvelle compilation DVD spécialement adressée aux jeunes filles de 3 à 6 ans. Cette collection fut finalement avortée lors de la nomination de John Lasseter à la tête du studio d'animation Disney. Cette compilation est parue au Québec le 04 septembre 2017 sous le titre de Disney Princess, Contes enchantés - Saisissez vos rêves puis le lendemain en France, le 05 septembre 2007. Cette compilation dispose d'une version québécoise, mais uniquement sur la partie avec Jasmine.

Résumé


UN EXTRAIT À DÉCOUVRIR SUR

Ferme les yeux et imagine le plus merveilleux des châteaux de contes de fées... Tu y es ? Alors passe le pont-levis et prépare-toi à pénétrer dans ce somptueux palais pour accompagner la Princesse Aurore dans une toute nouvelle aventure, puis envole-toi vers Agrabah sur un tapis volant, où Jasmine t'attend pour découvrir un tout nouveau monde enchanté. Plonge dans un monde magique, fredonne de toutes nouvelles chansons, et apprend avec tes princesses Disney préférées qu'il faut savoir vivre ses rêves pour que ceux-ci deviennent réalité...

Analyse de l'oeuvre 1.5
1.55

Je dois faire une confession. J'ignore si c'était lié à la nervosité ou sous l'action de la fatigue, mais j'ai ri quand le Sultan a valdingué dans l'eau quand sa servante, lui faisant croire qu'une araignée se baladait sur sa tête, l'a frappé avec un plateau en argent pour l'en débarrasser ! D'une certaine manière Les histoires merveilleuses - Vis tes rêves fait prendre conscience d'une chose, DisneyToon Studios n'accorde plus la moindre dignité aux personnages Disney dont il est chargé de conter des histoires inédites. Aurore devient une jeune adolescente futile qui aime particulièrement se parer de somptueux bijoux, Jasmine se retrouve littéralement étalée dans la fange à trop vouloir éduquer des enfants récalcitrants, le Sultan est un bonhomme un peu foufou qu'on peut facilement duper même sans posséder le sceptre de Jafar, tandis que le Roi Hubert est un vrai imbécile heureux. Psychologiquement, on a énormément de mal à reconnaître les grandes figures des longs métrages animés Disney qui sont ici réduites à des héros de cartoons pour enfants. Et tout ce saccage résulte d'un étrange long métrage d'à peine d'une heure dont l'intrigue est découpée en deux parties. La première mettant en scène le monde d'Aurore perdue dans ses obligations royales, et l'autre nous renvoie à Agrabah pour suivre les pérégrinations de Jasmine. On a tellement du mal à y croire qu'un petit historique s'impose avant de poursuivre.

Disney Princesse, les histoires merveilleuses - Vis tes rêves devait à l'origine être le premier volet d'une toute nouvelle collection exclusivement proposée en DVD qui prendrait le relais de celle qui existait auparavant sous le nom de Contes de Princesses. La différence majeure entre les deux collections est que cette dernière exploitait des éléments déjà préexistants (par exemple, des épisodes de la série Aladdin, de La petite sirène, voire des extraits des grands classiques, voire même des DisneyToon). Cette nouvelle collection au contraire devait comporter des histoires 100% originales. Après la nomination de John Lasseter à la tête du département animation en 2006, celui-ci décide pourtant de mettre un terme à la politique de création de suites initiée par Michael Eisner une décennie plus tôt. Horrifié, comme une large partie du public dont l'opinion s'est retournée contre cette initiative (pourtant très largement saluée à la fin des années 1990, si, si, ne niez pas !), John Lasseter saborde tous les autres projets de suites produites par DisneyToon Studios, dont Dumbo II et Les aristochats 2. Quatre oeuvres vont cependant échapper à la sanction. D'abord, La fée Clochette, principalement parce que Disney Consumer Products fait pression sur le studio car le film servira à promouvoir plus largement la toute jeune collection Disney Fairies. Ensuite, Le sortilège de Cendrillon, Le secret de la petite sirène et cette première compilation Disney Princess Fairy Tales, rebaptisée ensuite Disney Princess Enchanted Tales, tout simplement parce que leur conception est si avancée qu'il était préférable de les commercialiser pour rentabiliser le temps de production, plutôt que de les faire disparaître à tout jamais.

Si Vis tes rêves va survivre à cette légitime traque aux sorcières de John Lasseter, il n'en sera cependant pas de même des deux autres opus préalablement annoncés par DisneyToon Studios. Vont ainsi disparaître du paysage A Kingdom of Kindness ("Un royaume de gentillesse") dans lequel auraient dû être réunies de nouvelles histoires centrées autour de Belle et Aurore, dont on trouve encore quelques traces d'animation via des bandes annonces, ainsi que Honesty ("L'honnêteté"), où on aurait retrouvées Cendrillon et Mulan. Toutefois, après la sortie initiale de Vis tes Rêves, les chansons inédites, qui furent enregistrées avant l'annulation, ont été intégrées dans la réédition du DVD de la première compilation dans un CD bonus qui reprenait la chanson de Belle (You're Never Lose This Love), déjà incluse dans Vis tes rêves, plus une nouvelle chanson pour Aurore (When You Love Someone), une autre pour Cendrillon (Happiness Was Made To Share) et une dernière pour Mulan (Working For A Dream). Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on est très heureux qu'elles n'aient pas été échouées ailleurs qu'au delà de cet unique CD.

Pour en revenir à Vis tes rêves, la première histoire s'installe donc dans l'univers de La belle au bois dormant, le seul qui avait été jusqu'ici relativement épargnée par DisneyToon Studios, et dont c'est la toute première "suite" officielle - et heureusement la dernière - à ce jour. Le Roi Stéphane et le Roi Hubert ayant fort à faire dans un autre royaume, Aurore se voit confier la tâche de diriger celui de ses parents pendant leur absence. La fée Pimprenelle, se sentant gênée de laisser Aurore s'en occuper toute seule, lui confie alors sa baguette magique juste au cas où. Bien évidemment, après avoir très peu résisté à l'attrait de la magie, Aurore va faire n'importe quoi avec la fameuse baguette et chacun des sortilèges qu'elle va lancer va systématiquement se retourner contre elle. Dans la seconde histoire, Jasmine est confrontée à la disparition d'un cheval, l'ancien favori de sa défunte mère, que personne n'a plus jamais réussi à dompter depuis sa mort. Afin que le Sultan ne s'aperçoive pas de sa disparition, tout son entourage va tout faire pour dissimuler la réalité au monarque tandis que Jasmine, Iago et Abu vont devoir mener l'enquête.

Bien que supervisé par la division DisneyToon Studios, Vis tes rêves a été finalisé par le studio philippin Toon City, un collaborateur de longue date pour de nombreuses productions télévisées (comme la nouvelle version de La bande à Picsou par exemple) ainsi que de nombreuses suites sorties en vidéo ou au cinéma. On leur doit également la refonte et la finalisation de Le sortilège de Cendrillon et Le secret de la petite sirène, dont la commercialisation avait été acceptée par John Lasseter à l'époque, mais sous la condition d'en améliorer leurs qualités respectives. On ressent d'ailleurs énormément que Vis tes rêves a été confié à deux studios différents, la plupart des scènes réalisées par Toon City sont qualitativement meilleures que les autres. De fait, cette compilation souffre énormément d'un graphisme à deux vitesses, car la qualité visuelle varie continuellement d'une scène à l'autre. On remarque d'ailleurs que Toon City est nettement plus à l'aise dans la partie avec Jasmine, plutôt que par la rigidité des traits de La belle au bois dormant, ce qui est somme toute assez logique puisque c'est ce même studio qui avait participé à de nombreux épisodes de la série télévisée Aladdin à l'époque. Techniquement, le résultat visuel lui est d'ailleurs largement supérieur. Mais l'animation des personnages ne suit malheureusement pas la même logique, elle est plus discutable d'un plan à l'autre, mais c'est surtout leur nouvelle manière de bouger, plus moderne, plus enfantine, qui choque la vue. Ne parlons pas de la bande originale, ni des chansons, ça n'en vaut même pas le coup.

En fin de compte, Disney Princesse, les histoires merveilleuses - Vis tes rêves est simplement l'unique témoin d'un plus vaste projet judicieusement avorté qui n'aurait probablement jamais du sortir de l'imagination débordante de DisneyToon Studios et Disney Consumer Products. Avant toute chose destinée à un public très jeune, et féminin en l'occurrence, cette compilation vidéo n'a franchement rien de transcendant pour un adulte. Les deux histoires sont involontairement comiques, dégoulinantes de bons sentiments et se terminent toutes les deux par une gentille morale un peu crétine. On n'est donc pas très loin du niveau infantile de la tout aussi douteuse saga Le cygne et la Princesse, mais avec un visuel 2D plus heureux que son exécrable concurrente.

Social eXpérience

13 septembre 2019 par Olikos

Voxographie sélective

Doublage québécois d'origine (2007)

Jasmine : Natalie Hamel-Roy 1

Sultan : Yves Massicotte 1

Aneesa : Johanne Garneau 1

Iago : Alain Zouvi 1

Sharma : Julie Burroughs 1

Hakeem : Léo Caron 1

N.B. : Seule la partie avec Jasmine dispose d'un doublage spécifique

Doublage français d'origine (2007)

Narratrice : Sylvie Genty 2

Aurore : Laura Préjean 2 (Dialogues)

Aurore : Brenda Hervé 2 (Chant)

Roi Stéphane : Bernard Alane 2

La Reine : Patricia Marmoras 2

Le Duc : Michel Dodane 2

Prince Philippe : Fabrice Josso 2

Roi Hubert : Roger Carel 2

Flora : Évelyne Granjean 2

Pâquerette : Marie-Christine Darah 2

Pimprenelle : Marie Martine 2

Jasmine : Magali Barney 2 (Dialogues)

Jasmine : Karine Costa 2 (Chant)

Peintre : Marc Perez 2

Iago : Éric Métayer 2

Sultan : André Chaumeau 2

Hakeem : Gwenaël Sommier 2

Sharma : Sophie Froissard 2

Aneesa : Marion Game 2

Choeurs : Michel Costa 2 , Georges Costa 2 , Olivier Constantin 2 , Francine Chantereau 2 , Dominique Poulain 2 , Catherine Welch 2