Alpha et Omega - À la recherche des dinos : Quelques informations

Contrairement aux précédents opus qui sortaient à quelques mois d'intervalles, il s'écoule plus d'un an avant la parution de Alpha et Omega - À la recherche des dinos. Il sort directement en vidéo le 10 mai 2016 au Québec. Il est proposé en version québécoise quel que soit le territoire.

En France, c'est le premier film de la saga qui ne sort sur aucun support, ni aucune plateforme de vidéo à la demande, il est cependant diffusé pour la première fois à la télévision sur Boomerang le 11 novembre 2016. Il est depuis rediffusé chaque année sur diverses chaines jeunesses, principalement Boing.

Résumé


UN EXTRAIT À DÉCOUVRIR SUR

Pour échapper aux rigueurs de la nature et la menace constante des loups errants, Kate et Humphrey ont décidé de déménager leur famille à Loup-Burbia. Mais une nouvelle menace ne tarde pas à émerger : un investisseur peu scrupuleux veut bâtir un terrain de golf à l'emplacement même de leur nouveau foyer. Mais leur entreprise est compromise par les esprits de deux anciens dinosaures également présents à Loup-Burbia...

Analyse de l'oeuvre 0
05

2015, voilà une belle année qui sent l'opportunité à plein nez. Jurassic World sort en salle et explose tous les compteurs du box office à travers le monde. Le dinosaure revient à la mode. Universal est évidemment le premier à surfer sur la vague puisqu'il annonce, dès novembre 2014, remettre en scène une nouvelle aventure de Petit-Pied, neuf ans après l'avoir laissé tombé. Crest Animation Productions lui emboîte le pas dans la foulée en mitonnant une intrigue capillotractée qui allait ramener à la vie des dinosaures, espèce éteinte depuis 65 millions d'années, dans leur saga dont l'action se déroule pourtant dans notre époque contemporaine.

Alpha et Omega - À la recherche des dinos joue vraiment la surenchère sans avoir les moyens d'être à la hauteur de l'ambition. Ce sixième opus tente, maladroitement, de mêler trois intrigues. La première se concentre sur la réquisition du lieux de vie des loups pour en faire un parcours de golf de luxe, la seconde conte la revanche des trappeurs aperçus dans l'opus précédent, la troisième ramène à la vie deux dinosaures qui se trouvaient sur ce terrain bien longtemps avant tous les autres. Le résultat final ? Une nouvelle catastrophe animée comme seul Crest Animation Productions est capable de produite. Ce sixième opus réalisé par Richard Rich nous achève même en un round lors de son inqualifiable scène musicale avec les dinosaures qui se mettent à danser sur une chanson pop, où nos yeux et nos oreilles tenteront de fuir notre tête tant ce gloubi-boulga est absolument infâme à regarder.

Encore une fois, je désespère à essayer de comprendre comment ces suites ignobles réussissent à se vendre suffisamment pour permettre d'en produire encore d'autres. C'est moche, c'est stupide, c'est mal animé, c'est mal raconté, ça fait cinq fois que la recette est répétée, pourtant ce sixième opus est loin d'être le dernier de sa débilitante lignée. Non, mais franchement, au secours, les parents qui achètent ça à leurs gosses doivent certainement vouloir les punir !!!

Social eXpérience

28 octobre 2018 par Olikos

Voxographie sélective

Doublage québécois d'origine (2016)

Humphrey : Hugolin Chevrette 1

Paddy : François Sasseville 1

Amy : Aline Pinsonneault 1

Stinky : Frédéric Larose 1

Griffin : Sébastien Reding 1

Runt : Louis-Julien Durso 1

Marcel : Denis Mercier 1

Claudette : Alexandra Sicard 1

Jethro : Louis-Philippe Dandenault 1

Kate : Aurélie Morgane 1

Ian : Gilbert Lachance 1

Mac : Gilbert Lachance 1

Sources : 1 Doublage.qc.ca