Les 101 dalmatiens 2 - Sur la trace des héros / L'aventure londonienne de Patch : Quelques informations

101 damatiens 2 - Sur la trace des héros sort en primeur en vidéo en France le 06 novembre 2002. Les 101 dalmatiens II - L'aventure londonienne de Patch sort ensuite aux Etats-Unis et au Québec le 21 janvier 2003, toujours exclusivement en vidéo. Le long métrage dispose de deux doublages francophones.

En 2001, la compagnie Disney a décidé de bannir définitivement toute référence au tabac dans les productions destinées aux moins de 13 ans. Une politique qui conduira Disney a censurer pas mal de films d'animation à l'époque. Cette interdiction sera d'ailleurs étendue en 2010 à toutes leurs oeuvres, quel que soit le public. Peut-être parce que la production du film était déjà largement engagée en 2001, Cruella a cependant échappée à cette décision. Elle est l'un des derniers personnages animés Disney qui ont conservé leur attrait pour le tabac à l'écran.

Résumé


UN EXTRAIT À DÉCOUVRIR SUR

Isolé au milieu d'une meute de dalmatiens, Patch souhaite se démarquer des autres chiots et rêve aux incroyables aventures de son héros, le chien Ouragan. Un jour, à la faveur d'un déménagement, Patch se retrouve accidentellement séparé du reste de sa famille. Il en profite alors pour rencontrer son idole et retrouve miraculeusement dans le vrai rôle de l'associé d'Ouragan. Pendant ce temps là, Cruella est devenue la protectrice des beaux Arts après découvert les peintures tachetées d'un nouvel artiste excentrique. Pour l'inspirer, elle kidnappe tous les autres chiots dalmatiens. Patch et Ouragan vont devoir trouver un moyen de les sauver et de prouver à tout le monde qu'ils ne sont pas que de simples héros de télévision...

Analyse de l'oeuvre 3
35

La carrière des 101 dalmatiens est particulièrement inhabituelle au sein de la compagnie Disney. D'abord parce que la plupart des protagonistes de l'intrigue se sont tous fait voler la vedette par l'antagoniste, la délicieusement détestable Cruella d'Enfer, ensuite, parce qu'ils sont devenus une étonnante franchise comptant de nombreux rejetons. Même si on aime beaucoup pointer du doigt l'idée de lancer à tout va des remakes à Bob Iger, qui en a clairement fait son dada depuis plusieurs années, l'idée originelle avait déjà été exploitée durant le règne de Michael Eisner avec la toute première oeuvre du genre en 1996 qui mettait en scène une génialissime Glenn Close en Cruella. Plusieurs autres actrices vont ensuite, à leur tour, reprendre ce rôle emblématique. Wendy Raquel Robinson pour Descendants, ou encore Emma Stone pour le plus récent film, sans oublier l'excellente Victoria Smurfit dans Once Upon A Time où il s'agit de l'un des rares méchants de la série qui le reste jusqu'au bout, faisant d'elle une icône. De leurs côtés, la géante famille de chiens tachetés s'est aussi propagée un peu partout. En premier lieu dans une série animée télévisée, proposée dans la foulée du film Live sur Disney Channel en 1997 et pendant 65 épisodes durant. On les a également retrouvés éparpillés dans une quête de longue haleine dans Kingdom Hearts en 2002. Plus surprenant encore, la série animée a fait l'objet d'un inattendu reboot en 2019, probablement la première et seule oeuvre la plus déconnectée du lot. Et au milieu de tout cela, 101 Dalmatiens 2 - Sur la trace des héros se case quelque part au milieu.

Arrivé après 102 dalmatiens qui, contrairement au premier film, avait fait un flop monumental, tuant dans l'oeuf l'avenir radieux des remakes Live Disney, le long métrage n'a pas d'autres ambitions particulières que d'offrir une nouvelle aventure aux personnages. Peut-être s'agissait-il aussi de redorer un peu l'aura des 101 dalmatiens, mais il ne fait cependant aucun doute que la grande troupe était déjà appréciée des enfants, peu importe que 102 dalmatiens ai été descendu par la critique. Ce qui est cependant particulièrement étonnant pour une suite produite par Disney Television Animation, c'est que 101 Dalmatiens 2 - Sur la trace des héros tient compte, pour une fois, en partie de leurs aventures télévisées. Le scénario du long métrage s'inscrit ainsi assez adroitement entre le grand classique de 1961 et la série télévisée de 1997. Comme Roger et Anita l'avaient souhaité à la fin du premier film, ils décident d'adopter tous les chiots. Mais leur petite maison londonienne se révèle évidemment bien trop étroite pour accueillir autant de dalmatiens. Sans que cela soit explicitement indiqué dans aucune des productions de la franchise, il ne fait aucun doute que le succès du tube "Cruelle Diablesse" enregistré par Roger leur assure un avenir financier confortable. Le couple peut alors déménager à la campagne. Mais au moment du départ, ils oublient Patch derrière eux.

Dès lors, le scénario que nous propose Disney Television Animation ressemble, à s'y méprendre, à une version animée de Maman, j'ai raté l'avion. Dans les grandes lignes en tout cas, puisque Patch, déprimé de n'être qu'un parmi les célèbres 101, tient enfin sa chance de briller tout seul à Londres. Il croise alors la route d'Ouragan, qui apparaissait déjà brièvement dans le premier film, la version Disney du bien plus célèbre Rintintin. Sauf que l'interprète est très loin de ressembler au rôle qu'il joue à l'écran. Le long métrage joue très largement sur ce quiproquo tout au long de l'intrigue. De son côté, la délirante Cruella d'Enfer vit sa vie déconnectée de l'intrigue principale, là encore uniquement dans la première partie du film. Ayant finalement échappé de peu à toute poursuite judiciaire, l'hystérique femme déprime elle aussi dans la rue. Devant une galerie d'art, c'est soudain l'illumination. Elle tombe en extase devant une toile contemporaine réalisée par un artiste français excentrique prénommé Lars. Cela déclenche en elle une toute nouvelle passion déviante : la peinture naturelle sur fourrure ! Très vite, les deux intrigues finissent par se rejoindre pour n'en former plus qu'une seule qui, au final, transforme 101 Dalmatiens 2 - Sur la trace des héros en un gros film à gags dans l'esprit d'un Scooby-Doo, course poursuite burlesque comprise. Est-ce un mal ou un bien ? Je ne saurais le dire avec certitude.

Visuellement, 101 Dalmatiens 2 - Sur la trace des héros reste, disons, potable dans l'ensemble. Les artistes tentent de s'inspirer du même style visuel que le premier film, mais sans réussir une seule fois à l'égaler. En 1961, les tâches des dalmatiens représentaient à elles seules un énorme exploit technique. En 2003, ça ne l'est plus du tout. On sent énormément le travail numérique aussi bien dans les environnements que sur les personnages. On rira aussi sous cape de l'impressionnant travail de copier/coller des divers chiots, la plus grande majorité n'ayant même pas de tâches spécifiques, ce qui les fait ressembler tous à des clones. Mention spéciale à la scène dans le bus où l'on peut tracer une ligne médiane au niveau du couloir pour voir les chiots se refléter comme dans un miroir ! Seul Rolly se démarque du lot, mais comme il n'apparaît que très peu, cela le rend complètement anecdotique. En même temps, il y a trop de chiots pour les besoins du film. Les scénaristes éliminent donc le superflu pour n'en retenir qu'un seul, Patch. Plus intéressant, Disney Television Animation propose une très chouette scène alternée entre les déboires de Patch et Ouragan d'un côté, et la relation délirante entre Cruella et Lars. La première apparition à l'écran de ce dernier est même très ingénieuse, dans la mesure où Lars, qui n'est qu'un accessoire sans importance dans le récit, se révèle étonnamment mémorable en contrepoint de Cruella.

Comme l'immense majorité des suites produites par Disney Television Animation, 101 Dalmatiens 2 - Sur la trace des héros trahit complètement le propos du film original. Paradoxalement, en choisissant de proposer une intrigue intégralement burlesque, tel un film à sketches, la formule arrive à ne pas être rébarbative. Mieux, une fois de plus, c'est Cruella d'Enfer qui tire le mieux son épingle du jeu dans un registre qui, pourtant, est à mille lieux de ressembler à ce qu'elle était en 1961. D'une femme hystérique et diabolique, elle est ici métamorphosée en une femme déglinguée et burlesque. Une transformation de caractère finalement très proche de ce qu'avait proposée l'interprétation de Glenn Close dans les deux remakes lives, encore très fraîche dans les mémoires des spectateurs, qui avait déjà ouvert la voie vers cette métamorphose du personnage et dont Disney Television Animation s'est vraisemblablement inspiré. C'est probablement là que se trouve la pierre d'achoppement du film qui déterminera si vous l'appréciez ou le détestez.

Social eXpérience

Vidéo à la demande


Disney+ 12 novembre 2019
Plus de détails
Le voir sur Disney+
Disponibilité selon restriction territoriale

Récentes parutions


Blu-ray Simple - 05 avril 2017
Plus de détails
Acheter (Neuf ou Occasion)


Edition Spéciale - 09 juin 2015
Plus de détails
Acheter (Neuf ou Occasion)


DVD Slim Cristal Limité - 26 mai 2020
Plus de détails


Edition Spéciale - 16 septembre 2008
Plus de détails

13 mai 2021 par Olikos

Voxographie sélective

Doublage québécois d'origine (2003)

Anita : Line Boucher 1

Cruella d'Enfer : Élise Bertrand 1

Horace : Pierre Auger 1

Jasper : Daniel Lesourd 1

Lars : Luis De Cespedes 1

Lightning : Joël Legendre 1

Nanny : Johanne Garneau 1

Patch : Léo Caron 1

Perdita : Viviane Pacal 1

Pongo : Antoine Durand 1

Producteur : Pierre Chagnon 1

Roger : François Godin 1

Thunderbolt : Denis Mercier 1

Doublage français d'origine (2002)

Patch : Gwénaël Sommier 2

Pongo : Bruno Choël 2

Perdita : Magali Barney 2

Roger : Renaud Marx 2

Anita : Véronique Desmadryl 2

Ouragan : Emmanuel Jacomy 2

Courant d'Air : Jean-Claude Donda 2

Cruella d'Enfer : Elisabeth Wiener 2

Nanny : Louise Vincent 2

Lars : Daniel Lafourcade 2

Jasper : Michel Papineschi 2

Horace : Serge Blumental 2

Producteur : Pierre Dourlens 2

Présentateur TV : Jacques Ciron 2

Penny : Camille Donda 2

Lucky : Mathias Mella 2

Dirty Dawson : Sylvain Lemarié 2

Chienne fan d'Ouragan : Marie-Charlotte Leclaire 2

Homme : Paul Escoubet 2

Photographe : Gérard Surugue 2

Femme au Chihuahua : Perrette Pradier 2