Dragons - Retrouvailles


UN EXTRAIT À DÉCOUVRIR SUR

Analyse de l'oeuvre 4.5
4.55

Vous pensiez la saga Dragons définitivement bouclée avec son troisième long métrage, comme l'avait annoncé à de nombreuses reprises Dean DeBlois ? En vérité oui, la boucle de l'intrigue principale s'est bel et bien bouclée il y a déjà quelques mois au cinéma comme il nous l'avait prédit. Par contre, rien ne laissait supposer qu'un tout nouvel épilogue allait nous être proposé spécialement pour les fêtes de fin d'année. Officiellement disponible depuis le 12 décembre 2019 sur toutes les plateformes de vidéo à la demande en France et au Québec, bien qu'il fut disponible plus de 3 semaines auparavant en exclusivité sur le iTunes anglais (y compris sa version française, il suffisait juste de changer son pays de résidence pour y avoir accès), Dragons - Retrouvailles est une sorte de baroud d'honneur pour les personnages dont on prend effectivement plaisir à tous les retrouver réunis ensemble pour, en toute logique, la dernière fois. Mais il faut pour cela accepter la complète remise en cause, disons même la complète réécriture, de la conclusion de Dragons 3. Pour pouvoir faire revenir les personnages dans une ultime dernière aventure, il a été nécessaire de remettre en question toute la portée symbolique du superbe dénouement de la trilogie.

Dix longues années se sont écoulées, Harold et Astrid sont désormais les parents de deux charmants enfants ingénieux qui ignorent absolument tout de ce qu'était la vie avec des dragons. Pire encore, les deux enfants étant tombés sur les anciens manuscrits écrit par Stoïck, ils sont tous deux persuadés que les dragons sont des animaux extrêmement dangereux dont il faut absolument se méfier, un sentiment très largement partagé par la grande majorité de la jeune génération. Prenant conscience que l'héritage des dragonniers de Beurk n'a pas été transmis correctement, Harold et Rustik décident de monter un grand spectacle qui raconte la véritable légende des dragons. De son côté, Krokmou a une vie paisible au côté de ses jeunes progénitures qui, plus encore que lui, semblent avides de connaissances. Krokmou évoquant régulièrement son amitié pour un étrange être pourvu d'une jambe mécanique, ses enfants finissent par prendre la décision de rencontrer ce mystérieux personnage. Les objectifs respectifs des humains et des dragons vont évidemment se rejoindre, de manière forcément très enflammée !

Dragons - Retrouvailles bénéficie d'une réalisation technique impeccable, parfaitement dans la même veine que celle proposée dans Dragons 3. De ce point de vue, le moyen métrage en met donc plein les yeux. C'est également l'occasion de prendre connaissance de l'évolution de la nouvelle colonie de Beurk qui, rappelons-le, avait été contrainte de déménager dans le dernier long métrage. Dans sa thématique, et conformément aux traditionnels productions animées de la période, Dragons - Retrouvailles se réapproprie, à sa manière, la tradition de la fête de Noël, même si celle-ci prend une forme très inattendue. On se réjouira d'ailleurs des innombrables anachronismes dont regorge l'intrigue, même si l'ensemble se veut très cohérent avec l'univers de la saga connue jusque là. On appréciera également le rôle de Harold qui, bien que normalement à l'origine de tous les bouleversements qu'a connu son peuple, se voit ici déprécié par rapport à son père qui, lui, se voit tout simplement relevé au rang de légende, ce qui s'avère étonnamment logique au fond.

Sans révolutionner la formule du traditionnel moyen métrage de Noël produit par Dreamworks Animation, Dragons - Retrouvailles est finalement très sympathique à regarder puisqu'il permet de retrouver une fois encore les personnages que l'on apprécie tant dans la saga. A moins de faire une énorme fixation sur l'incohérence manifeste qu'implique cette nouvelle intrigue inédite, je suis près à parier qu'une très grande majorité des spectateurs, mêmes les plus grands fans de la saga, vont lui pardonner l'exercice périlleux de la nécessaire réécriture du final de Dragons 3, afin que celui-ci puisse s'imbriquer plus ou moins convenablement à l'ensemble, alors que ce court métrage n'était tout simplement pas envisagé à l'époque de la création du long métrage. Dans tous les cas, et à moins d'une future surprise, Dragons - Retrouvailles reste un très sympathique épilogue qui ne dénature pas l'esprit d'une des meilleures sagas produite par Dreamworks Animation.

Social eXpérience

24 décembre 2019 par Olikos