Lilo & Stitch 2 - Hawaii, nous avons un problème / Stitch fait clic : Quelques informations

Bien qu'initialement envisagé pour une sortie en salle, Lilo & Stitch 2 - Stitch fait clic sort d'abord au Québec le 30 août 2005 directement en vidéo, puis le 14 septembre 2005 en France sous le titre de Lilo & Stitch 2 - Hawaii, nous avons un problème !. Le long métrage dispose de deux doublages francophones.

Résumé


UN EXTRAIT À DÉCOUVRIR SUR

Lilo se lance dans un concours de danse hawaïenne, une discipline dont sa mère était championne. Mais son manque de talent et les moqueries de ses camarades vont rendre les choses bien difficiles. De son côté, Stitch est très inquiet, il fait de terribles cauchemars qui le révèlent sous ses plus mauvais côtés et son niveau de gentillesse baisse dangereusement...

Analyse de l'oeuvre 4.5
4.55

Parmi la lignée de rejetons indignes conçus par DisneyToon Studios, il y parfois de rares surprises qui prennent de court même les plus tatillons des spectateurs. Lilo & Stitch 2 - Hawaii, nous avons un problème ! est une de celles-là qui arrivent sans crier gare et se révèlent au final étrangement bien écrites. Il y a de très fortes chances que l'énorme succès planétaire de Stitch en soit directement en cause, les équipes de DisneyToon Studios se sentant obligées de retrousser leurs manches afin d'offrir une suite à la hauteur de son illustre aîné. Et le résultat final dépasse étonnamment les espérances. Tel un prolongement, le long métrage continue de développer une intrigue intelligente qui prend racine dans le premier film et se poursuit naturellement dans ce second opus, faisant dès lors des deux longs métrages une dilogie vraiment ingénieuse, cohérente et, finalement, pertinente dans son propos. Si, clairement, Lilo & Stitch 2 - Hawaii, nous avons un problème ! est totalement dispensable pour les amateurs de Lilo & Stitch premier du nom, force est de reconnaître que les deux opus se complètent vraiment l'un par rapport à l'autre. Un exploit extrêmement rare de la part de DisneyToon Studios, dont les vrais réussites se comptent sur les doigts d'une seule main.

Le docteur cinglé Jumba Jookiba a mis tout son génie diabolique dans l'élaboration d'une créature effroyablement mauvaise capable des plus viles infamies. Pourtant, il lui aura fallu expérimenter à de multiples reprises avant d'arriver à la 626e créature parfaite à ses yeux. Mais ces expériences farfelues et dangereuses ont tôt fait de remonter aux oreilles du Grand Conseil intergalactique. Alors qu'il s'apprête à mettre la touche finale à sa création, il est mis aux arrêts avant même que son expérience soit totalement opérationnelle. Ce prétexte narratif, qui sert de point de départ au scénario de Lilo & Stitch 2 - Hawaii, nous avons un problème !, permet toutefois d'établir une défaillance dans Stitch qui s'interconnecte dès lors très bien avec un élément que le premier film passait sous silence : pourquoi une créature parfaite aussi diabolique pouvait soudain faire preuve de sentiments envers autrui ? Tout simplement parce que, contrairement au souhait machiavélique de Jumba, sa malheureuse créature est finalement née imparfaite.

De cette imperfection est née une remise en question, un éveil de conscience et, finalement, l'apparition d'un être doué de sentiments. Alors que le premier film permettait à Stitch d'arriver à intégrer une famille, tout aussi peu parfaite que lui, Lilo & Stitch 2 - Hawaii, nous avons un problème ! fait le choix de remettre en cause cet acquis. Cette même faille qui l'avait fait renaître est désormais sur le point de le faire disparaître à jamais. Tandis que Stitch tente d'échapper à son triste sort, Lilo doit elle-aussi faire face à un nouveau défi. Alors qu'il avait été l'élément déclencheur l'ayant sorti de sa torpeur et ouverte au vaste monde, la dégénérescence de Stitch a des conséquences fâcheuses sur elle. Là où leurs différences initiales dans le premier film les avaient poussés à se rapprocher, leur réciprocité vacille dans le second. Leur relation d'amitié si touchante est sur le point de voler en éclat. Obnubilée par elle-même, Lilo ne se rend d'ailleurs pas immédiatement compte que Stitch souffre. Dans une certaine mesure, Lilo ne reconnaît pas les signes de son propre ancien mal-être dans Stitch. Lui-même n'étant pas capable de s'exprimer convenablement.

Pendant ce temps, alors qu'il s'en rend compte très tôt, Jumba préfère taire à Lilo l'état grave dans lequel se trouve sa création. Lui-même semblant s'être aussi éveillé aux sentiments et ainsi préserver la famille malgré l'issue fatale annoncée. Dès lors, s'engage une vrai course contre la montre afin de sauver Stitch. Disney oblige, l'issue est évidemment obligatoirement heureuse et c'est sans doute là le seul point que je reprocherai vraiment au film. Je l'avoue sans honte, même si ça signifie me mettre à dos une horde de fans déchaînés, faire réellement disparaître Stitch aurait apporté une touche dramatique déchirante à Lilo & Stitch 2 - Hawaii, nous avons un problème !, prouvant ainsi que DisneyToon Studios pouvait être capable d'audace. Car, en le laissant survivre, comme on s'y attend dans un film d'animation Disney, on ne craint jamais pour la vie de Stitch tout au long de l'intrigue et c'est bien dommage. Mais en même temps, qui (à part moi) aurait accepté la perte brutale d'une star internationale aussi populaire sans déchaîner les foules hargneuses ?

D'un point de vue technique, Lilo & Stitch 2 - Hawaii, nous avons un problème ! se situe réellement en haut du panier des oeuvres produites par DisneyToon Studios. Le mimétisme avec le premier film est, presque, parfait. Ce second long métrage fait parti de ces quelques rares suites contemporaines avec leur aîné, à peine quelques années les séparent l'un de l'autre. Technicité, qualité visuelle, character design, ambiance et musiques ont aussi eu plus de facilité à être reproduits, tout comme la presque intégralité des comédiens, francophones comme anglophones (exception faire de Daveigh Chase trop occupée par le doublage de la série), a ainsi pu être préservée, gage de fidélité avec le film d'origine. Dès les premières minutes de Lilo & Stitch 2 - Hawaii, nous avons un problème !, on retrouve tout de suite ses marques. De fait, il s'agit sans nul doute d'un cas totalement unique dans leur catalogue. Pour la toute première fois, et dernière malheureusement, DisneyToon Studios a parfaitement su respecter l'essence du premier long métrage en créant une suite. Malgré tout, Lilo & Stitch 2 - Hawaii, nous avons un problème ! est loin d'être irréprochable. La marque de fabrique du studio reste souvent très palpable, le film étant malheureusement nivelé par le bas, car destiné en priorité aux jeunes enfants. Et cela alors même, qu'à ce jour, c'est l'unique suite DisneyToon Studios classée PG aux Etats-Unis !

Malgré sa fin des plus prévisibles qui manque réellement de panache, Lilo & Stitch 2 - Hawaii, nous avons un problème ! reste incontestablement l'une des suites les plus réussies du DisneyToon Studios, si ce n'est la meilleure de toutes. Convaincante dans son approche, respectueuse des personnages et de l'univers, ce second opus prolonge avec plaisir une intrigue amorcée trois ans plus tôt sans jamais la dénaturer.

Social eXpérience

Vidéo à la demande


Disney+ 12 novembre 2019
Plus de détails
Le voir sur Disney+
Disponibilité selon restriction territoriale

Récentes parutions


Edition Spéciale 3 Disques - 11 juin 2013
Plus de détails
Acheter (Neuf ou Occasion)


DVD Simple - 13 novembre 2018
Plus de détails
Acheter (Neuf ou Occasion)


DVD Simple - 30 août 2005
Plus de détails

12 octobre 2020 par Olikos

Voxographie sélective

Version québécoise d'origine (2005)

Lilo : Rosemarie Houde 1

Stitch : Martin Watier 1

Jumba : Vincent Davy 1

Pleakley : François Sasseville 1

Nani : Catherine Allard 1

David Kawena : François Godin 1

Kumu : Thiéry Dubé 1

Version française d'origine (2005)

Lilo : Camille Donda 2

Stitch : Emmanuel Garijo 2

Dr. Jumba Jookiba : Vincent Grass 2

Nani : Virginie Méry 2

David Kawena : Emmanuel Garijo 2

Pleakley : Éric Métayer 2

Kumu : Serge Faliu 2

Myrtle : Lutèce Ragueneau 2