Le chat Potté : Quelques informations

Le chat Potté est sorti en salle le 28 octobre 2011 au Québec et le 30 novembre 2011 en France et le film bénéficie de deux doublages francophones. Il s'agit en quelque sorte d'une préquelle à Shrek 2 puisque ce film raconte les origines du chat Potté.

Le saviez-vous ? Normalement, le chat devrait être appelé Botté, comme le conte d'où il est tiré. En anglais, au contraire, il se nomme Puss in Boots, c'est pourquoi sa signature est un P. Confronté à ce soucis technique entre le visuel et l'audio, la version française l'a donc baptisé Potté, non seulement pour garder la cohérence avec la lettre P, mais aussi pour faire un joli jeu de mot avec « Chapeauter » (qui signifie "Coiffé d'un chapeau") !

Résumé

Amant, combattant et hors la loi, le chat Potté nous embarque dans le plus grand périple de ses neuf vies. Accompagné de ses acolytes Kitty Pattes de Velours et Humpty Alexandre Dumpty, il va devoir se mesurer aux célèbres et terribles Jack et Jill... Voici la véritable histoire du Chat, du Mythe, de la Légende et... des Bottes ! ...

Analyse de l'oeuvre

Le studio Dreamworks nous l'avait promis, l'aventure de Shrek s'est clôturée définitivement avec le quatrième volet, conçu principalement pour palier le gros ratage que représentait le troisième film. Le studio nous aurait-il donc menti ? Car si la saga Shrek s'est bel et bien achevée, rien ne les empêchait de concevoir un nouveau film basé sur le même univers ! Qui de mieux que le chat Potté pouvait se voir offrir un long métrage à sa gloire ? Sans doute personne d'autre, car dès qu'il est apparu pour la première fois, on a su tout de suite que ce personnage allait être capable de dépasser complètement le film et vivre en totale autonomie dans le coeur du public. Véritable antithèse de toute la saga Shrek réunie, Le chat Potté est une véritable surprise du cinéma d'animation.

Sincèrement, je ne m'attendais à rien avec Le chat Potté. La formule de la saga Shrek était en effet hyper classique car répétée quasi à l'identique à trois reprises. Seul le dernier film aurait pourtant dû me donner la puce à l'oreille puisqu'un changement d'orientation évident semblait avoir soufflé sur le studio Dreamworks pour son héros emblématique. Même si Le chat Potté ne renie pas ses origines, point ici d'humour potache et de gags éculés ne vont sauter aux yeux du spectateur. L'aventure extrêmement bien travaillée capte le public du début à la fin, dans un formidable déluge d'émotions ! Le film est ainsi à la fois proche de la saga qui l'a vu naître et pourtant entièrement différent. Même univers, mais lieux et ambiances 100% inédits.

Il est une tradition, pratiquement inaliénable de nos jours, de remonter aux origines des personnages les plus emblématiques du cinéma. Généralement, lorsqu'on nous conte les origines d'un personnage, c'est quasiment toujours pour une ribambelle de méchants : on a eu Dark Vador avec la prélogie Star Wars, on a aussi Hannibal Lecter dans une récente série télévisée ou même plus récemment Maléfique transposée en chair et en os à partir du film d'animation de 1959. Le chat Potté s'amuse donc à torpiller ce phénomène non pas en racontant l'histoire d'un méchant de la saga Shrek, mais celle du méchant-qui-ne-l'-est-pas-vraiment-mais-que-tout-le-monde-croit-qu'-il-est. Toi y en a compris ?

Manifestement, le chat Potté a considérablement enrichi la saga de l'ogre vert. De son intrusion en tant que malandrin à sa consécration sous un fort embonpoint, il est devenu l'emblème du défenseur de la veuve et de l'opprimée. Oui, peu à peu, il est devenu le Zorro des temps moyenâgeux. Le long métrage rend ouvertement hommage à ce héros légendaire dans un film riche en chevalerie et en coup bas de toutes sortes. Tout au long du film, Le chat Potté explore également toute une frange des contes de la petite enfance et s'amuse à en briser les codes pour les dépoussiérer. Des contes de la mère l'oie de Perrault, en passant par ceux des frères Grimm, le film fait même une grande place à un célèbre comptine anglaise dont est inspiré l'un des personnages principaux du film. Curieusement, c'est aussi le premier film de la saga où la personnalité des personnages est globalement respectée par rapport à leur histoires originelles. A sa manière, Le chat Potté dénonce aussi le dégriffage que subissent chaque jour certains jeunes chats ainsi que leur abandon.

Sur la forme, Le chat Potté est un festival visuel et auditif. La narration est portée avec ingéniosité dans un déluge burlesque et magnifique. Même si l'univers du film ne peut être distinguée de celui de la saga Shrek, la réalisation du film nous fait voyager dans des contrées lointaines totalement nouvelles. Sur le fonds, le fan du célèbre chat de Dreamworks ne seront à aucun moment dépaysé tant le charismatique matou crève l'écran. Il n'y a pas à dire, le héros c'est lui. Et avec lui, il entraîne le spectateur dans une superbe aventure qui réussit à se montrer originale par certains points. Au niveau de la bande son, Le chat Potté réussit à retrouver le mince équilibre qui était présent dans Shrek 2, en couplant avec justesse compositions originales et tubes dans l'air du temps. Heureusement pour ces derniers, la virtuosité de la mise en scène réussit à les rendre intemporels, tout du moins le temps de la dite chanson durant le film.

Consécration ultime de l'irrésistible matou qui deviendra le fidèle acolyte d'un ogre, Le chat Potté est une succulente aventure proposée par Dreamworks qui respire bon l'ambiance festive et latine. Porté par une narration au poil et une mise en scène féline à souhait, le long métrage vous permettra de passer un incontournable moment de pur cinéma d'animation. Ne reste plus qu'à attendre sa suite officialisée par Antonio Banderas en avril 2014 pour transcender encore plus la popularité du chat Potté !

23 mai 2014 par Olikos

Voxographie sélective

Doublage québécois d'origine (2010)

Chat Potté : Manuel Tadros 1

Humpty Dumpty : François Godin 1

Kitty : Catherine Proulx-Lemay 1

Imelda : Nathalie Coupal 1

Jill : Marika Lhoumeau 1

Jack : Denis Gravereaux 1

Doublage français d'origine (2011)

Chat Potté : Boris Rehlinger  2

Kitty Pattes de velours : Virginie Efira  2

Jill : Annabelle Roux  2

Jack : Raphaël Cohen  2

Comandante : Thierry Hancisse  2

Humpty Dumpty : Vincent Ropion  2

Sources : 1Doublage.qc.ca, 2Carton DVD