Si le premier Kingdom Hearts fut dès sa sortie un improbable et curieux amalgame entre deux grosses sociétés mondiales totalement divergentes, la franchise a depuis rencontré un succès incroyable. Propulsée au delà de toute espérance dans la sphère des meilleurs jeux vidéos jamais conçus autour des personnages de Disney, Kingdom Hearts est aujourd'hui une franchise à part entière, dont la popularité dépasse désormais le simple cadre du jeu vidéo. Il est donc tout à fait normal d'y consacrer une rubrique entièrement dédiée, car cette vaste collection est la digne héritière de la prestigieuse collection numérotée et de tous ses personnages.

A l'origine : une rencontre improbable entre Disney et SquareEnix, alors simples voisins d'étage dans un bâtiment japonais. La légende raconte que l'idée de Kingdom Hearts a germé dans l'esprit de deux personnes dans l'ascenseur qui les conduisait à leur travail, chacun à son étage. S'il est difficile aujourd'hui de ne pas plaisanter là dessus, la rencontre des deux entités permettra la naissance d'un premier jeu sur Playstation 2. A sa sortie, la majorité des spécialistes et des journalistes pointèrent du doigt les nombreuses imperfections du jeu, particulièrement la jouabilité capricieuse, mais tous lui prédirent un succès d'estime. Mal leur en a pris. Car non seulement les fans de Final Fantasy se ruèrent sur le titre, mais aussi tous les amoureux de Disney qui trouvèrent enfin un jeu digne de leurs espérances. Car depuis toujours, Disney conçoit ses titres pour un public exclusivement enfantin,Kingdom Hearts devint le jeu de toutes les générations, que l'on n'avait plus du tout honte à montrer autour de soit. En quelques jours à peine, le jeu se hisse en tête de toutes les ventes, y compris au niveau mondial. Le talent de SquareEnix combiné au prestige de Disney lui assurèrent ainsi un brillant avenir. Sans compter que le jeu fut doublé intégralement dans quasiment toutes les langues, y compris le français avec de nombreuses voix célèbres. Le mythe venait de naître.

Kingdom Hearts est ensuite décliné sur portable. La Game Boy Advance accueillit ainsi le titre Chain of Memories. Se situant chronologiquement après la fin du premier épisode, ce titre se révélera à son tour une petite perle. La jouabilité fut entièrement revue et adaptée au support, et quelques vidéos furent même incorporées à la cartouche de jeu. Un exploit en son temps

Mais ce n'est qu'avec la sortie de Kingdom Hearts II que le mythe fut entièrement réinventé. La jouabilité catastrophique du premier jeu et le scénario moins intelligent de la version GBA furent ainsi balayés par ce qui reste encore aujourd'hui comme le meilleur jeu vidéo jamais conçu sur Playstation 2 de l'univers Disney. Brillamment exploité, le scénario se révèle passionnant d'un bout à l'autre de l'aventure. Les bribes d'informations des deux premiers épisodes prennent alors tous leurs sens. L'ensemble des personnages des deux compagnies, pourtant pas issus des mêmes univers s'harmonisent parfaitement, et donne une consistance incroyable au récit.

Kingdom Hearts, c'est désormais une seule entité, qui vit et survit en dehors de toute frontière. Il est inutile d'être un fan absolu de Disney ou de SquareEnix, tout le monde y trouvera son bonheur. Mais il est évident qu'être familier des deux mondes vous fera vivre les plus passionnants moment dans un simple jeu-vidéo.

Sélectionnez l'épisode de la franchise de votre choix pour accéder à son analyse complète

Kingdom Hearts (2002)

Kingdom Hearts - Chain of memories (2005)

Kingdom Hearts II (2005)

Kingdom Hearts - 358/2 Days (2009)

Kingdom Hearts - Birth by sleep (2010)

Kingdom Hearts - Re:Coded (2011)

Kingdom Hearts - Dream Drop Distance (2012)