Les émissions télévisées

L'univers Disney est si vaste que tout référencer serait impossible à réaliser. Aussi, je m'efforcerai ici de décortiquer certaines des émissions télévisées emblématiques, particulièrement populaires ou célèbres qui ont fait la joie des enfants et des plus grands au cours des décennies.

SVP Disney (Antenne 2 - 1979)

Cette émission a été pour moi la plus difficile à retrouver. Je ne possède que très peu d'informations à son sujet. SVP Disney était une émission annuelle, diffusée autour de Noël, présentée par William Leymergie. Il sera assisté de plusieurs co-animatrices entre la première et dernière année de diffusion : Chantal Goya, Dorothée, Doushka et enfin Anne qui ira ensuite rejoindre Disney Parade deux ans plus tard. L'émission avait la particularité d'être interactive. Le spectateur téléphonait au standard téléphonique présent sur le plateau pour voter sur les extraits qui allaient être diffusés dans l'émission.

Source : fanclubdo.free.fr + historique Antenne 2

Disney dimanche (Antenne 2 - 1981)

Disney Dimanche était une émission hebdomadaire de la chaîne publique Antenne 2 (l'actuelle France 2). Je ne possède que de très petites informations au sujet de cette vieille emissions. Très peu de documents en parle, ainsi que très peu de sites Internet. Diffusée entre 1981 et 1987, Disney Dimanche était diffusée (comme son nom l'indique) tous les dimanches. Deux présentatrices se relayeront : Dorothée puis Marie Dolphin. Disney Dimanche proposait des extraits des Grands Classiques et des nouveautés de Disney. L'émission s'arrêtera en 1987, après le départ de Dorothée pour TF1.

Source : fanclubdo.free.fr

Le Disney Channel (FR3 - 1985)

Cette émission a été pour moi difficile à retrouver, car je n'en ai gardé malheureusement pas le moindre souvenir. Trop jeune sans doute. Cet article est donc un recoupement de plusieurs sources. Le Disney Channel est né le 26 janvier 1985 sur la troisième chaîne nationale FR3 (pour France Régions 3 qui sera rebaptisé plus tard France 3). L'émission a été présentée durant trois années par Guy Montagné, et se veut une sorte de version française de la chaîne américaine Disney Channel. Hebdomadaire, le Disney Channel proposera des séries qui marqueront toute une génération comme Les aventures de Winnie l'Ourson (présentés par Jean Rochefort, puis Vincent Perrot), La bande à Picsou, Les Gummi ou la célèbre série Zorro chaque samedi. Certains des programmes étaient ensuite rediffusés le dimanche matin et le dimanche soir.

A partir de janvier 1988, Le Disney Channel changera de formule. L'émission est alors présenté par le jeune Vincent Perrot. Découpée en deux parties, dont la diffusion précédait puis suivait le journal de FR3, Le Disney Channel continuera de diffuser de nombreuses séries et courts métrages Disney. Le Disney Channel disparaîtra cependant des écrans le samedi 31 décembre 1988, suite à un conflit entre Disney et FR3, qui refusait de se laisser imposer sa programmation par Disney. Disney n'est cependant pas en reste, car dès le 1er janvier 1989, une nouvelle émission fera le succès de la chaîne concurrente TF1 : Disney Parade. L'ensemble des programmes du Disney Channel furent transféré dès le samedi 7 janvier 1989 sur TF1, soit dans l'émission " Club Dorothée " (Les Gummi, La bande à Picsou) soit de façon indépendante (Winnie, Zorro.).

L'année suivante, en 1990, naissait Le Disney Club. Le contrat liant FR3 et Disney s'achevaient, TF1 aura droit à deux émissions spéciales les 25 et 31 décembre 1988, assurant ainsi la transition en douceur des programmes.

Source de cet article : Aurélien F.

Disney Parade (TF1 - 1989)

Le 1er janvier 1989, le lendemain de la dernière diffusion du Disney Channel sur FR3, TF1 lance sa nouvelle émission phare " Disney Parade ", qui sera diffusée de façon hebdomadaire tous les dimanches. Incroyable succès de toute une génération de spectateur, pour une émission qui tiendra pendant 9 longues années avec toujours autant de mérite.

Présenté par une personnalité bien connue du PAF, Jean Pierre Foucault, Disney Parade sera co-présenté par quatre adolescents. Respectivement Pierre de 1989 à 1990, Anne Meson de 1990 à 1994, qui restera probablement la plus marquante et la plus connue, Séverine Clair de 1994 à 1997, puis par Mélanie durant la dernière saison de 1997 à 1998. Mélanie, du fait de sa très courte participation à l'émission, est de ce fait la moins connue. Disney Parade aura droit, dès 1992, à un transfert de son plateau pour le tout nouveau parc Euro Disney, généralement situé au premier étage du château de la belle au bois dormant (au milieu du parc).

Durant les neuf années, le concept ne changera pas beaucoup, généralement constitué d'un ou deux courts métrages, entrecoupés d'une série avec acteurs ou d'un téléfilm, l'émission s'étalait sur environ une heure trente, entrecoupée d'une coupure publicitaire. Les dernières années, l'émission délaissera son arrière plan du parc Disney, pour un plateau très moderne et en trois dimensions qui laissera tout de même un arrière goût amer. Disney Parade ne sera pas reconduit en 1999, laissant toute une génération de spectateurs dans le désarroi. L'émission aura marqué son temps sur TF1.

Disney Club (TF1 - 1990)

Suite au grand succès de Disney Parade, TF1 lance une seconde émission qui deviendra également culte dès 1990 : le Disney Club.

Résolument différente de Disney Parade dans son concept et dans son contenu, Disney Club deviendra rapidement le rendez-vous de tous les passionnés de Disney. Alors que Disney Parade ressemblait beaucoup à une vitrine des " vieux films " de Disney, Disney Club se veut moderne et accrocheuse. Présentant des séries animées récentes (" La bande à Dingo " y deviendra célèbre, tout comme " Tic & Tac, rangers du risque ", " Super Baloo ", " Couac en vrac " ou " Mister Mask "), ainsi que des reportages, astuces, conseils et ateliers, Disney Club est la marque de fabrique des émissions pour enfants des années 90. Le plateau de l'émission était relativement vaste, et accueillait ainsi de nombreux enfants, participant ainsi au lancement des séries ou dans les ateliers Disney. Disney Club était alors diffusé deux fois par semaine, les mercredis et dimanches matin, ainsi que du dimanche au vendredi en période de vacances.

Les premières années sont aujourd'hui considérées comme l'âge d'or de l'émission, elle sombrera malheureusement trop vite dans la médiocrité, pour tomber à plat durant l'ultime période " Billy ". A ses tout débuts, Disney Club était constitué de trois présentateurs, désormais célèbres dans le coeur des fans : Julie, Philippe et Nicolas. Jeune et dynamique, ce premier trio fera sans l'ombre d'un doute le succès de l'émission. Sérieux, mais toujours prêt à rire, ils apportent énormément au Disney Club. Rapidement, TF1 décide de renouveler ses présentateurs, pour donner du sang neuf à l'émission (la version officielle d'après la chaîne), plutôt pour se débarrasser de présentateurs " trop vieux " (la version officieuse). C'est malheureusement une habitude dans toute émission destinée au jeune public. Grégory, Frédérick, puis Delphine reprendront plus ou moins bien le flambeau du Disney Club. Certains y regretteront le départ de leur présentateur fétiche, mais la présence d'un " ancien " rassurera chaque fois les spectateurs.

C'est durant l'ultime saison de l'émission que tout va s'écrouler. En septembre 1996, TF1 et Disney change radicalement le concept du Disney Club, et nomme un seul et unique présentateur : Billy. Malgré toute la bonne volonté de celui-ci, le Disney Club perd très vite tout intérêt, seules les grandes séries sauvent un peu les apparences (comme " Aladdin "). Les ateliers sont ennuyeux, et Billy en fait beaucoup trop. Devenant plus un acteur comique qu'un présentateur crédible, le Disney Club oublie tout se qui aura fait son succès durant six années. Alors que Disney Parade se renouvellera en bien à chaque saison, le Disney Club s'effondre par un trop mauvais choix de restructuration du concept. Durant les deux dernières années (1997 et 1998), le Disney Club tentera en vain de retrouver l'esprit originel, accueillant à nouveau des enfants sur le plateau, et des ateliers. Disney Club disparaît des écrans en décembre 1998. Disney! prendra sa place en février 1999.

Le concept du Disney Club originel survivra cependant durant quelques années grâce à M6, qui lancera l'émission M6 Kids avec Caroline Avon. Celle-ci reprendra les grandes lignes du Disney Club, tout en y ajoutant un soupçon d'aventure et de sports extrêmes dans ses reportages.

Disney Kid (M6 - 1999)

Née le 1er septembre 1999, Disney Kid reprend la présentation classique de M6 Kid, qui elle-même reprenait le concept du Disney Club originel. Vous n'arrivez pas à suivre ? Consultez la fiche du Disney Club pour avoir quelques éclaircissements.

Disney Kid est sensiblement une version " allégée " de Disney Club. Le principe est simple, mais accrocheur. La présentatrice, accompagnée d'un enfant, propose un atelier ou un reportage avant de lancer deux séries animées. Simple, efficace, et plein de bonnes idées, le Disney Kid de M6 est réellement un sorte d'héritage du regretté Disney Club que TF1 n'a pas su renouveler.

Souvent proposé durant les vacances scolaires, Disney Kid n'est gâché que par les trop nombreuses coupures publicitaires arrivant entre chaque reportage ou dessin animé.

Agréable et frais, Disney Kid est le rendez-vous indispensable des jeunes fans de Disney. M6 diffusera également de grandes séries comme " Hercule " ou " Les 101 dalmatiens ". Placé en concurrence directe avec D! de TF1, Disney Kid se démarque complètement de ce dernier, par une présentation bien plus agréable, et plus dans l'esprit " Disney ".

Disney ! (TF1 - 1999 ) rebaptisé Club Disney (TF1 - 2004)

Disney et TF1, c'est une longue histoire d'amour. Mais rien n'a encore réussit à détrôner Disney Parade et Disney Club dans le coeur des fans. D! (pour « Disney! ») n'est ainsi qu'un simple habillage de TF!, l'émission jeunesse phrase de TF1. D! remplacera le Disney Club dès février 1999.

Le concept est donc strictement le même, seul le contenu change, ainsi que le logo du programme. En dehors de cela, il n'y a rien à ajouter. Les séries se suffisant à elles-mêmes, le concept Disney n'existe plus. Cette version de l'émission possède un seul avantage, vous n'êtes pas obligé de la regarder en entier. Vous faites votre sélection, vous regardez votre série, puis vous passez à autre chose.

C'est le concept TF!. L'émission portera deux noms successifs : d'abord Disney ! (raccourcie en "D!") puis Club Disney depuis le 28 novembre 2004. Il s'agit de la même émission dans les deux cas.

Source de cet article : Aurélien F.

4 mai 2008 par Olikos