La planète au trésor - Un nouvel univers : Quelques informations

Le film est sorti au cinéma le 27 novembre 2002. Cela fait de lui le dernier film 2D des Walt Disney Animation Studios sortant à la période de Noël, mettant ainsi un terme à 51 années de tradition française depuis Cendrillon. A l'origine du projet, le film devait s'intituler "L'île au trésor dans l'espace".

Le film possède un doublage québécois. Sa sortie a été pour une fois programmée seulement dix jours plus tôt : le 17 novembre 2002.

Le film est inspiré du roman de Robert Louis Stevenson "L'île au trésor", qui a déjà bénéficié d'une adaptation cinéma par la Walt Disney Compagnie (c'était même leur premier film d'acteurs). Cependant, ce film transpose l'histoire dans le premier véritable univers 100% science-fiction des Grands Classiques.

En France et Belgique, le film est sous-titré "Un nouvel univers", probablement pour ne pas offenser les grands amateurs de littérature qui serait choqués de voir un livre de piraterie ainsi métamorphosée en oeuvre futuriste.

John Silver est le premier personnage animé combinant à la fois animation traditionnelle et animation 3D. Toutes les parties mécaniques sont animées par informatique, le reste par du dessin traditionnel.

Résumé

Jim Hawkins, un garçon de quinze ans, vit paisiblement avec sa mère dans une ville portuaire. Un jour, il tombe sur un homme gravement blessé, mais il ne peut le sauver d'une mort certaine. L'homme, du nom de Billy Bones, lui remet un orbe précieux qui contient une carte. Celle-ci mène à un fabuleux trésor de pirates, le légendaire "butin des mille mondes". Le docteur Doppler organise rapidement une expédition à bord du RLS Legacy, un magnifique galion de l'espace. Jim entreprend ce fantastique voyage comme mousse. Grâce aux conseils bienveillants de son ami John Silver, le charismatique cyborg cuisinier du navire, le jeune garçon devient un talentueux navigateur. Il affronte, avec les autres membres de l'équipage, les supernovas, les trous noirs et les terribles tempêtes du cosmos. Mais il découvre bientôt que son vieil ami Silver est en fait un pirate qui complote une mutinerie.

Analyse de l'oeuvre

Disney s'attaque pour la première fois à un univers totalement absent jusqu'ici de la collection numérotée : la véritable science-fiction. Il y a bien eu Lilo & Stitch, mais la science-fiction n'était pas réellement exploitée (le début et la fin du film seulement). Et quelle claque ! Avec La planète au trésor - Un nouvel univers, les réalisateurs chamboulent toutes nos habitudes traditionnelles, et nous impose un univers futuriste totalement crédible, tout en basant leur aventure sur la même construction que le roman. Un réel habile travail d'écriture du scénario, plus profond qu'il n'y parait et presque entièrement respectueux du roman dont il est inspiré.

On peut toutefois regretter que La planète au trésor - Un nouvel univers ressemble plus à un film d'animation 3D agrémenté d'animation 2D, plutôt que l'inverse. Il est vrai que cette dernière est très minimaliste sur le film. Parfois, certains décors semblent complètement dissociés des personnages, même si, il est vrai, les mouvements de caméra sont particulièrement bien choisis. En dehors de cela, le film bénéficie comme toujours d'une grande qualité générale.

La planète au trésor - Un nouvel univers offre également une grande aventure dépaysante qui n'avait guère été revue depuis Bernard et Bianca au pays des kangourous. Cette aventure ne souffre d'aucun véritable défaut, à part le fait que l'on a aucune explication sur un point : comment s'y prennent les personnages pour respirer dans l'espace (n'oublions pas qu'ils voyagent à bord d'un bateau volant, qui n'est donc pas fermé hermétiquement) ? Le film comporte une seule et unique chanson, destinée à montrer rapidement l'enfance de Jim, mais bénéficie d'une grande composition musicale.

Fidèle au livre dans les grandes lignes, La planète au trésor - Un nouvel univers est très différent de l'univers Disney habituel, offrant un style plutôt jeux de rôles à la japonaise (médiéval-fantastique-science-fiction), il peut dérouter le spectateur non initié à cet univers provenant plutôt du domaine des jeux-vidéo. Le film offre également sa plus grande brochette de "méchants", avec une grande disparition de certains d'entre eux avant la fin du film. Quelques uns sont tout de même un peu lourds (le flatulat, oui, bon...), et on ne les regrette pas, à l'exception d'un seul personnage, dont la disparition inattendue vous "choquera" sans le moindre doute (surtout les plus jeunes). Le film se conclue d'ailleurs sur une fin plutôt inhabituelle chez Disney.

En résumé, La planète au trésor - Un nouvel univers est donc une grande réussite pleine de vie et de rebondissements, et cela grâce à l'adaptation futuriste du roman qui en a été faite. Une bonne surprise pour ce film des années 2000, que les habitués des jeux-vidéo ou de science-fiction acclameront. Quand aux autres, ce sera peut-être une autre affaire...

26 septembre 2006 par Olikos